Magie créative

Magie créative

J’ai écrit mon premier article de blog lorsque j’avais 19 ans. C’était à l’époque un Skyblog. Plus tard, en 2011, après moult essais infructueux, j’ouvrais mon “premier vrai” blog sous le nom d’Odile Sacoche. Ce blog, je l’ai poussé aussi loin que j’ai pu le pousser. J’y ai mis tout mon coeur et toute mon âme, tant et si bien que je me suis formée aux métiers du web. Je me mis alors à maitriser le SEO et les réseaux sociaux. Faisant de ce hobby mon métier actuel 4 jours par semaine. Oui… On peut dire que j’ai poussé mon premier blog aussi loin que je le pouvais. Jusqu’à en être dégoutée…

Elle commence là mon histoire. Pousser tout très loin. Trop loin…

Si je remonte d’ailleurs à mon adolescence, je dois vous parler de ma passion pour la mode. Ou plutôt pour le croquis. Je passais alors mes tendres soirées à esquisser de longues figurines stylisées. Inventer des vêtements futuristiques. Et c’est tout naturellement qu’en 2002 je suis entrée en école de stylisme. En 2005, diplôme en poche, je me suis lancée dans une carrière de styliste qui aura duré 10 ans. Là aussi, poussée à bout. Pressée comme un citron.

Je vous l’ai dit. C’est ce que je fais. Je pousse. Tout. Trop loin….

Le burn out créatif ? Je l’ai connu. Pendant 4 ans après avoir changé de carrière pour devenir créatrice de contenu web, je n’ai pas touché à un seul de mes crayons. Incapable de créer quoi que ce soit. J’avais été lessivée dans la machine de la productivité. Faire, faire, faire et refaire. 5 fois, 10 fois, 25 fois. C’est ça travailler dans la mode (quand on n’est pas à son compte). Recommencer encore. Proposer des nouvelles idées. Encore. Et encore. A ne plus savoir qui on est. Et c’était ça. Je ne savais plus qui j’étais. Styliste, Odile Sacoche, Melody… Même en changeant de boulot et de carrière, en fuyant tout ça, je ne trouvais pas. Je ne savais pas.

Et puis en 2018 je suis devenue maman. Oh j’étais contente finalement d’avoir appris à pousser. Ce bébé-là, reste ma plus belle création. Un émerveillement. J’ai découvert la Vie. Et tout ce que cela implique. Est-ce que je me suis découvert ? Un peu plus tard oui… en 2019. Alors que ma fille crapahutait et faisait ses premiers pas, j’ai ouvert un vieux journal moleskine qui trainait dans ma bibliothèque depuis des années. Et j’ai commencé à déchirer des petits bouts de papiers bleus, que j’ai collé bout à bout. Je réalisais mon premier collage.

collage bleu sketchbook

On peut dire que c’est le collage qui m’a réconcilié avec ma créativité. En vérité, ce que l’histoire ne raconte pas, c’est qu’à la même période j’écrivais aussi un roman. Et que là encore, poussée à bout, j’étais arrivée devant cette fameuse page blanche. C’est vraiment comme ça que j’ai commencé à coller. Pour retrouver le goût de créer… Et me libérer.

Un pied après l’autre. Le collage est devenu de la gouache. La gouache de l’acrylique. Et le sketchbook un art journal mixed media. On pourrait croire que tout ça m’est venu comme ça. PAF ça fait des chocapics, comme dans la pub. Mais il n’en n’est rien. Tout est arrivé naturellement. Sans forcer. Sans pousser. Depuis 2019 très exactement, je crée presque chaque jour. Plus je crée, plus j’ai envie de créer. Plus j’apprends et plus j’ai envie d’apprendre. Le collage et l’art journal m’ont amené à la magie. La Magie Créative. Voyez-vous, je ne m’assume pas sorcière, mais j’aime évoquer la déesse Brigid et lui créer un petit autel de papier pour m’accompagner dans mes moments créatifs. J’aime piger quelques cartes de Tarot pour m’aider à créer. Et n’est-ce pas cela la magie ? Faire de rien, un tout ? Faire d’un bout de journal, d’un peu de peinture et de beaucoup d’amour un outil qui nous aide à retrouver la joie ?

Cette joie, je l’ai retrouvée récemment en relisant mes journaux d’adolescente… Oh il y a tellement de choses que je voudrais vous dire. Ce que j’ai compris en replongeant dans mes journaux, c’est que ces deux axes (l’écriture et le “dessin”) ont toujours fait partie de ma vie. Tous comme les journaux. J’aime ouvrir les pages d’un gros “grimoire” et y découvrir des trésors. J’aime me relire, relire les mots des autres, découvrir des histoires de papier. J’aime altérer, couper, coller, jouer avec les mots. L’art journal ne m’était-il pas prédestiné ?

Voilà donc qui je suis. Celle en quête de joie. En quête de magie…

C’est dans cette quête que j’ai eu envie de reprendre mon clavier pour vous écrire. Instagram devenait trop petit. L’écriture me démangeait. La petite ado que je suis encore un peu est venue doucement frappé à ma porte. Celle qui écrivait des poèmes et de la prose. Celle qui vidait ses émotions sur le papier. Qui collait des incantations magiques en espérant trouver l’amour.

A propos… L’Amour je l’ai trouvé… Mais ça, c’est une autre histoire…

16 commentaires

      • Anne Srn

        MELodiLe sacRoche…
        J aime bien et cela te défini bien 😉
        Tenace tu vas au bout de tes rêves, je t admire .
        Et puis lâcher prise et se laisser mener par les découvertes au détour du chemin de la vie …ne pas avoir peur, avancer et découvrir. Être fière de soi et partager, passer au dessus du jugement de certain .
        Oui, je t admire beaucoup
        Fais confiance en la magie de la vie, à ton intuition, elles te guident .
        Au plaisir de te lire
        Anne

        • Melody

          Merci Anne. En effet, je m’accroche 🙂
          Mais je crois sincèrement que c’est accessible à tous. Je l’entendais encore ce matin dans un podcast “il suffit d’arrêter de trop penser”.
          Les plus belles choses ne valent pas tant de réflexion (surtout la créativité)
          Suivre son coeur <3

  • Amor

    Coucou Melody,
    Ravue de trouver par ici
    Merci pour tes partagés, j’avoue que c’est un brin de peps et de magie, car je me dis qu’il y a des points en commun et que ce n’est pas un hasard de t’avoir découvert.. Tu as ouvert les portes que une belle communauté que je découvre, une belle fenêtre et me sens moins seule 🙏🌸
    Excellente continuation pleine de lumière ❤️

  • Vaness

    Comment ne pas s’abonner .. te lire , te découvrir à chaque fois , encore plus. toi que j’ai vu grandir , tjs protégé , parfois pas assez .. je suis fière de toi ma little twin et suis ravie de te relire enfin .. jusqu’à ce que tu ailles au bout de celui -ci pour une prochaine aventures. Je t’aime fort continue à me mettre des paillettes dans les yeux des gens 😉

  • Danielle

    Merci Melody pour le partage de ton vécu. Cela me touche énormément. J’admire ton courage et ta ténacité. Continue à nous faire rêver

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.