Astuces créatives

3 astuces contre le blocage créatif

La fameuse peur de la page blanche. Tu connais, je connais, on connait tous. On est déjà tous passé par là. Le blocage créatif c’est quand tu as super envie de créer mais que tu ne sais pas quoi. Tu vas checker ton réseau social préféré, tu tombes sur un tas de trucs magnifiques, tu continues de scroller, tu perds confiance en toi, et puis bardaf. C’est fini, tu termines ta soirée devant Netflix. Ca dure un jour, deux jour, trois jours. Des semaines… Et 5 ans plus tard (oui), toujours rien. Si tu savais le nombre de fois où j’ai écrit dans mon journal “je veux créer” et que je n’en faisais rien. J’ai même retrouver des mails de 2017 où je disais à une copine : “Je voulais dessiner cette semaine et je n’ai pas fait, c’est pas grave, je ferai semaine prochaine”. Ma panne créative, mon blocage, il a duré DES ANNÉES. Crois-le ou non (mais c’est mieux de me croire), c’est avec la naissance de ma fille que j’ai recommencé à créer… Avant ma fille j’avais 10 fois plus de temps, et je ne faisais rien. Depuis qu’elle est là, je crée plus que jamais (alors que j’ai moins de temps). Comment je fais ? Dans cet article je te donne 3 astuces contre le blocage créatif.

Tenir un journal

Forcément cela DEVAIT être la première astuce créative. Je suis “Madame Journal”. Alors, on va tout de suite poser les bases. Cela peu être n’importe quel journal possible et imaginable. Un journal créatif, un journal intime, un carnet d’idées, un art journal, un sketchbook, un grimoire, un agenda créatif… Appelle cela comme tu veux, tant que cela ressemble à un cahier avec des pages, où tu peux jeter absolument TOUTES tes idées dedans. Appelle le cahier de brouillon si cela te rassure. L’idée c’est d’avoir un compagnon de route, qui est TOUJOURS là, que tu peux attraper facilement pour noter ou gribouiller tout ce qui te passe par la tête. TOUT ! Sans gêne, sans honte, sans “je n’y arrive pas”… sans réfléchir ! En t’autorisant à être 100% toi. Vraie, pure, nature.

C’est exactement comme ça que j’ai commencé. Je tenais un petit moleskine A5. Au début c’était juste pour reprendre un peu la gouache. Tester quelques cours. Et c’est devenu un super art journal. Ton journal doit devenir ton endroit sûr. Là où tu peux tout tester, tout noter et où tu peux revenir les jours où tu n’as pas d’idées. Il n’y a aucune règle. Et si tu veux t’initier à l’art journal, j’ai mon cours Dear Journal qui peut tout à fait t’y aider (je décortique tout pas à pas, tu verras, c’est très facile).

Commencer par 5 minutes

C’est le meilleur conseil que j’ai reçu un jour de panne créative. J’étais en train d’écrire un roman (jamais publié… un jour peut-être) et j’étais bloqué. Un écrivain du web m’a alors donné conseil : “Cette semaine, fixe toi 5 minutes. Cela ne doit pas être plus que 5 minutes. Tu fixes un jour dans la semaine, où tu prendras juste 5 minutes et pendant 5 minutes tu écris. Tout ce que tu veux, mais tu écris pendant 5 minutes sans t’arrêter” Je me suis alors dis que 5 minutes c’était tout à fait jouable. Quelques jours plus tard, je me fixais mes fameuses 5 minutes. Il s’avère que ces 5 minutes se sont transformées en 30 minutes. Et comme ça, j’ai relancé la roue.

5 minutes c’est un petit objectif que tout le monde peut atteindre. Il ne s’agit pas de prendre 5 minutes pour faire une grande oeuvre d’art, mais bien pour te remettre en mouvement. 5 minutes pour couper quelque chose, 5 minutes pour coller, 5 minutes pour écrire une pensée, 5 minutes pour gribouiller deux- trois trucs.

Juste 5 minutes.

La couleur de ton émotion

Enfin, la dernière petite astuce contre le blocage créatif c’est de prendre le temps de reconnaitre son humeur du jour et de peindre une boule de couleur (voir même un fond dans ton journal) avec la couleur que pourrait avoir cette humeur.

Si je suis en colère, je vais peindre une boule rouge, ou un fond rouge. Si je suis triste, je laisserai le bleu parler pour moi… et ainsi de suite. D’abord c’est très méditatif, et ensuite cela me prépare un fond pour mon journal en 5 minutes (t’as vu ?).

Une fois de plus, il ne s’agit pas de créer une oeuvre d’art, mais de réactiver son cerveau créatif par le mouvement. Se rassurer avec une petite étape (d’ailleurs c’est comme ça que je fonctionne dans tous mes cours en ligne, en décortiquant étape par étape ).

Enfin, j’aimerais ajouter que le syndrome de la page blanche ce sont juste des peurs qui parlent. Essaye d’identifier ces peurs. Que te-disent-elles ? Parfois le fait de les noter dédramatise le tout. “J’ai peur que l’on se moque de mon dessin“. En réalité, qui fait ça ? Qui s’est réellement déjà moqué de tes dessins, ouvertement ? Ecris lui une lettre de colère et clos ce dossier. “J’ai peur de ne pas être à la hauteur“. A quelle hauteur ? La hauteur de qui ? “J’ai peur de ne pas réussir“. C’est quoi réussir ? Qu’est-ce qu’une vie réussie selon toi ?

Alors dis moi, quelles sont tes astuces à toi pour te débloquer en cas de blocage créatif ?

art journal altered journal
ASTUCE BONUS : Colle dans ton journal quelques images qui t’inspirent… ça aussi, cela ne prend que 5 minutes.

* * *

Tu as aimé cet article ? Abonne-toi à la newsletter pour être tenu au courant des derniers articles du blog, et recevoir des petites astuces régulièrement. En plus, en t’abonnant, tu recevras gratuitement mon Tarot Créatif à télécharger.

blocage creatif art journal

2 commentaires

  • Elchamalo

    Dernièrement j’avais des tourbillons dans la tête et rien dans les doigts.
    Sans trop savoir pourquoi, j’ai rangé /trié mon “atelier”. Et sans que je comprenne trop ce qui était à l’œuvre, cela m’a permis de ré-découvrir du matériel. Des papiers jamais rangés, des jolies images oubliées, des trésors enfouis dans le bazar… Et ça m’a donné envie de jouer avec et de les utiliser. Ça m’a permis de remettre doucement le doigts dans l’engrenage.
    Donc mon astuce, c’est de rangé son espace créatif 😊😁

    • Melody

      Ha mais oui, c’est vrai c’est une super idée.
      C’est vrai que quand je fais le tri dans mes images, je les retrouve et ça me donne envie de les utiliser, et ça génère des idées.
      Très belle astuce Charlotte. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.